slit tape

Slit Tape

slit tape
image-197

Slit tape

Le projet Slitcarbon, labellisé par EMC2 et soutenu par OSEO, est né du constat de l’augmentation de l’utilisation des robots à placement de fibres qui permettent d’automatiser les phases de drapage.

OMEGA a développé avec deux autres partenaires, une machine capable de refendre les matériaux nécessaires pour alimenter ces robots.
Le premier prototype de la machine est aujourd’hui fonctionnel. Il permet d’entrer dans une phase concrète de tests, avec refente de bobines mères de différentes matières en fines mèches.

Cette nouvelle technologie s’applique à des fibres ou des tissus de carbone, coupés jusqu’à ¼ de pouces, soit 6,35mm. Les premières phases de mises au point sont concluantes. Elle permettent à OMEGA de poursuivre son développement en testant différents matériaux avec ce procédé.

Du point de vue technique, des rouleaux de carbone pré-imprégné ou sec sont installés sur la machine, ils sont ensuite délaizés en fines bandes de 6,35mm ou plus de large, puis ré-enroulés par trancanage. Les bobines filles, slit tape, bobines trancanées ou en galettes varieront entre 250 à 2500 m de long selon le besoin et la technique demandée.

Slit tape thermoplastique
image-198

Slit tape thermoplastique

Ces produits ainsi obtenus, viennent alimenter les machines à draper de type MAD AFP utilisées dans l’aéronautique notamment. Notre procédé de découpe fonctionne avec des composites carbones unidirectionnels ou bi-axiaux mais aussi du verre. Ces composites peuvent être secs ou pré-imprégnés : époxy, phénolique ou thermoplastique.